Des cordes, du son, de l’harmonie…

La chaîne YouTube présentée aujourd’hui s’appelle Mostly string, et pour cause !

A tout les fans de guitare, d’acoustique, de cordes acoustiques et vocales associées, d’indie, de folk, cette chaîne est pour vous !

Sur la même veine que le très célèbre La Belle Musique pour les remix electro, Mostly String poste des sons plus ou moins connus avec une petite image sirupeuse bucolique qui donne envie d’acheter un Van et et sillonner l’Australie 🙂

MOn aura plaisir à y retrouver les célèbres Angus & Julia Stone, Ray La Montagne, Vance Joy, des morceaux plus vieux mais qui transcendent toujours comme l’excellent reprise de la chanson la plus célèbre d’Oasis par Ryan AdamsLire la suite

Parfois la vie, … What the F$#@ ?

Si pour passer maître en stand up, il vous faudra secouer les zygomatiques de votre auditoire chaque trente secondes, Redouanne Harjane réussit le pari de réchauffer les joues et le coeur, malgré un ton plutôt sarcastique et une acidité à peine dissimulée dans sa dépeinte du monde actuel.

Le trentenaire formé au Cours Simon est également un mélomane averti. Son spectacle, très imprégné de son talent musical à la guitare, est rythmé de chansons absurdes qui font pensé aux compositions des WrigglesLire la suite

Et Badaboum, Buridane

Ça ressemble à une formule magique 🙂

Laquelle nous propulse dans un univers empli de candeur et de fragilité à la sauce guitare/voix, avec avec de la voix quand même (comprenez Carla Bruni ayant de quoi chanter).

A l’instar de la grande brune, la petite blonde affiche fièrement son minois bien sur la pochette de son album « Pas fragile » dont le titre est en totale opposition avec la couleur musicale de l’artiste.

L’impression de pénétrer dans l’intimité de l’auteur, d’y trouver coups de gueule, petites frustrations et gros chagrins, avec des textes qui font honneur à la chanson française dans sa tradition de « chanson à texte« .

Lire la suite

Russian Red – Une espagnole qui fait son nid à Londres et en anglais…

… Ne vous laissez pas méprendre par le nom, Russian Red, aka Lourdes Hernández, n’a rien à voir avec le pays de Poutine, mais plutôt avec un top product d’une marque très américaine, le rouge à lèvres Russian Red de chez MAC. (In case vous n’avez jamais sauté le pas du rouge à lèvre juste-assez-rouge et MAT, comme les grandes, vous trouverez du Russian Red par ici !)

Au menu, de la guitare acoustique, pour livrer des balades alternant solo en fingerpicking et voix singulière, alliant profondeur Eva Cassidienne (rien que ça) et légère fragilité dans l’air qui pourrait rappeler Lene Marlin. Lire la suite