Bref 60 minutes avec Kheiron

Vous l’avez découvert dans la série Bref, portrait craché de votre copain super choppeur toujours prêt pour un conseil mais jamais vu accompagner pour rentrer de soirée.
Vous avez aimé son film, Nous trois sinon rien, touchante épopée de ses parents opposés au régime iranien.

Et bien nous aussi, c’est pourquoi nous sommes allés passer 60 minutes avec Kheiron.
L’artiste a investi le Caveau de la République et c’est complet depuis des mois, la grande salle aux sièges non numérotés vous impose de venir en avance si vous voulez assister et rire aux premières loges.

En mode stand up, Kheiron déroule les blagues à la vitesse d’une mitraillette dans un objectif participatif poussé à l’extrême. Sollicitant le public constamment, il dit construire son spectacle au gré des témoignages de spectateurs, et vous sollicitera pour décrire des histoires vécues, des moments de votre vie qui feront pour sûr l’objet de vannes.

Une bonne ambiance et un esprit altruiste, on retrouve toute la dimension humaniste qu’on attendait de cet humoriste, et on passe un excellent moment. Il est à nuancer toutefois qu’à avoir regardé des vidéos sur YouTube datant d’il y a plusieurs années, j’ai pu revoir des blagues et des développements du spectacle repris au mot près. Ceci rompt quelque peu le charme et la sensation d’avoir vécu un spectacle « sur le moment » et différent chaque soir. 

Cette soirée fut tout de même l’objet de réels échanges et d’une heure de rigolade!

À noter car très singulier : Cayonne offre la possibilité aux spectateurs de laisser leur e-mail pour bénéficier d’une nouvelle séance gratuitement. Si vous n’avez pas apprécié le spectacle du soir ou si vous avez trouvé le public un peu trop plan plan, vous pourrez revenir vous offrir une seconde chance de raconter une histoire à Kheiron. Si toutefois vous n’avez pas peur de subir un torrent de boutades

Au caveau de la république le week-end, 60 minutes avec Kheiron tarif 32 €

http://www.lerepubliqueparis.fr/programmation/kheiron/

Publicités

Trop occupée. Trop en manque de blog. Trop de son dans les oreilles.

🙂

N’ayant que très peu de temps à consacrer au blog ces dernières semaines, j’ai décidé de poster plus, et plus rapide, histoire de faire partager ce qui m’anime au quotidien, à savoir avoir du bon son dans les oreilles.

Une chanson par jour, ou un album, ou un artiste, ou une chaîne YouTube.. Bref ! En gros, une découverte qui me fait gigoter le marteau et l’enclume et me donne la pêche, patate, frite et autre fruit/légume pour la journée 🙂

La chaîne d’aujourd’hui, c’est celle des Pianos Guys  https://www.youtube.com/user/ThePianoGuys

4

The Piano Guys, c’est un pianiste et un violoncelliste, peut être pas virtuoses mais pas loin ! Beaucoup plus funky et dotés d’humour que leur coreligionnaires, les deux compères reprennent un peu de tout, du Bach mixé aux Jackson Five à Rolling in the Deep, en passant par le traditionnel Canon de Pachelbel (vous l’avez écouté 100 fois? Celle-ci sera la 101ième, et sans doute la plus fun :)) et Taylor Swift ! Éclectique est un euphémisme !

5

Au fil du développement de leur chaîne YouTube, l’humour a pris toute sa place avec des parodies de Star Wars et autres déguisements improbables, si bien qu’on est toujours à l’affut de leurs nouveaux posts pour se détendre un peu ! 🙂

 

Vous pouvez également les retrouver sur leur site, http://thepianoguys.com/, à cela près qu’étant 4 mormons, je ne vous recommanderais pas la partie « Our Beliefs », un peut trop prosélyte à mon goût.

 

 

 

 

Parfois la vie, … What the F$#@ ?

Si pour passer maître en stand up, il vous faudra secouer les zygomatiques de votre auditoire chaque trente secondes, Redouanne Harjane réussit le pari de réchauffer les joues et le coeur, malgré un ton plutôt sarcastique et une acidité à peine dissimulée dans sa dépeinte du monde actuel.

Le trentenaire formé au Cours Simon est également un mélomane averti. Son spectacle, très imprégné de son talent musical à la guitare, est rythmé de chansons absurdes qui font pensé aux compositions des WrigglesLire la suite