Martin Martin découvre ses racines…

Ele_porteur_d_histoirelle tourne depuis 2011 mais la salle de désemplit pas. Les clés de succès résident sans nul doute dans l’originalité du texte, et dans la mise en scène difficile que ce dernier impose (mise en scène plébiscitée aux Molières).

Le porteur d’Histoire nous emmène à la découverte des racines de Martin Martin, personnage qui jonglera tout au long de cette pièce entre l’Histoire avec un grand H, et l’histoire qui est la sienne et celle de ces ancêtres.

La question centrale de cette pièce ne se fait pas attendre et est posée dès le prologue, « D’abord qu’est-ce que l’Histoire ? Avec un grand H ? […] C’est ce qui nous définit en tant qu’êtres humains. »

Lire la suite

Du marivaudage à l’Odéon…

On les croyait à Cannes, on les voyait sur de grands écrans, les voici en chair, en os et en plein flirt au théâtre de l’Odéon.

Une Isabelle Huppert flamboyante, un Louis Garrel dans un rôle de minet épris, entourés d’acteurs de grande qualité. Une adaptation moderne à la scénographie épurée qu’on peine toutefois à comprendre…des modules de murs, portes et fenêtres mobiles qui s’approchent et s’écartent au gré des scènes, laissant entrevoir de nombreuses paires de chaussures féminines qui n’auront pas d’utilité précise.

La prestation de Bulle Augier,  une vivacité impressionnante, aura fait résonner des rires à l’Odéon, et aura même participé à déstabiliser le jeune Carrel, peinant à garder son sérieux face à ce petit bout de femme survoltée sur sa canne.

Une interprétation moderne et accessible, à découvrir jusqu’au 27 juin.

Pour plus d’infos, vous pouvez découvrir l’article fourni des Inrocks’ : http://www.lesinrocks.com/2014/01/17/arts-scenes/scenes/fausses-confidences-surrealistes-luc-bondy-11461744/

Theatre de l’Odéon – de 6 à 36€.

http://www.theatre-odeon.eu/fr/2013-2014/spectacles/les-fausses-confidences